Installer Openstack avec packstack

TG
  • Tommy Gingras
    Studio Webux S.E.N.C
    25 Janvier 2019

Openstack Rocky avec Centos 7 et RDO

Openstack Rocky : https://www.openstack.org/software/rocky/

Introduction

L’objectif de cet article est de montrer comment installer Openstack Rocky sur CentOS 7 minimale en utilisant une VM sur Proxmox. Le but principal est d’explorer openstack et son fonctionnement.

Prérequis

Étape 1 - La machine / VM

La VM utilisée pour faire ce proof-of-concept, ne permet pas de lancer des machines puissantes, des VM cirros seront les seuls qui seront utilisés.

Étape 2 - Installation de Centos sur la VM

Création de la VM avec Proxmox

Installation de Centos 7

L’installation est effectuée avec une image minimale, puis configurée avec une seule interface réseau en mode DHCP.

Étape 3 - Configuration de la machine pour RDO (Openstack et Packstack)

L’installation est uniquement pour une proof-of-concept.

Donc il faut configurer la machine et désactiver le firewall, le network manager et le service network.

En résumé, il faut configurer l’interface avec une adresse statique et exécuter les commandes ci-dessous:

sudo systemctl disable firewalld
sudo systemctl stop firewalld
sudo systemctl disable NetworkManager
sudo systemctl stop NetworkManager
sudo systemctl enable network
sudo systemctl start network

Configuration de l’interface réseau:

[root@localhost ~]# cat /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-ens18
TYPE="Ethernet"
PROXY_METHOD="none"
BROWSER_ONLY="no"
BOOTPROTO="dhcp"
DEFROUTE="yes"
IPV4_FAILURE_FATAL="no"
IPV6INIT="yes"
IPV6_AUTOCONF="yes"
IPV6_DEFROUTE="yes"
IPV6_FAILURE_FATAL="no"
IPV6_ADDR_GEN_MODE="stable-privacy"
NAME="ens18"
UUID="19ed3b6c-77e7-4512-9cfb-d1fe0a90fbb3"
DEVICE="ens18"
ONBOOT="yes"

Je l’ai laissé en DHCP, et tout fonctionne par défaut. L’accès à internet est toujours fonctionnel et le dashboard d’Horizon est accessible.

Étape 4 - Installation de Openstack avec packstack

Le moment crucial, étonnamment cette nouvelle version prend 30 minutes à installer.

Voici les commandes:

sudo yum update -y
sudo yum install -y centos-release-openstack-rocky
sudo yum update -y
sudo yum install -y openstack-packstack
sudo packstack --allinone

Dès que l’installation est terminée, vous devez redémarrer la machine.

reboot

Étape 5 - Testé

Pour accéder au dashboard, accéder à http://<ip-de-la-machine>/dashboard

Par défaut, le nom d’utilisateur est admin et le mot de passe se trouve ici :

[root@localhost ~]# cat keystonerc_admin
unset OS_SERVICE_TOKEN
export OS_USERNAME=admin
export OS_PASSWORD='e6c3e22d6d724a06'
export OS_AUTH_URL=http://192.168.10.131:5000/v3
export PS1='[\u@\h \W(keystone_admin)]\$ '

export OS_PROJECT_NAME=admin
export OS_USER_DOMAIN_NAME=Default
export OS_PROJECT_DOMAIN_NAME=Default
export OS_IDENTITY_API_VERSION=3

Vous devriez être en mesure de vous connecter au dashboard pour commencer l’exploration d’openstack.

Vidéo

Voici une vidéo de l’installation sur Proxmox avec une VM centos 7. Lien YouTube

La configuration de la VM n’est pas optimale, le but de la vidéo est de montrer l’installation de Openstack avec packstack.

Solutions potentielles

Pour récupérer le mot de passe du compte admin:

cat packstack-answers\*.txt | grep -i "keystone_admin_pw"

CONFIG_KEYSTONE_ADMIN_PW=Un_mot_de_passe

Ce mot de passe permet de se connecter au dashboard avec le user ‘admin